Articles Vidéos

Vidéo – L’annexion: Un danger pour la sécurité et la démocratie en Israël

Enregistrement de la conférence que nous avons organisée le 16 juin, conjointement avec La Paix Maintenant et avec l’aide technique de Medem, sur les dangers de l’annexion.

Le gouvernement israélien envisage de lancer le 1er juillet le processus politique qui devrait conduire à “l’élargissement de sa souveraineté”  (euphémisme pour ne pas dire l’annexion) sur la Vallée du Jourdain et les implantations et villes israéliennes situées dans la zone C de la Cisjordanie. Il s’agit d’un territoire représentant près du tiers de la Cisjordanie. Si ce projet devait voir le jour, ce serait la fin de la solution à deux États et Israël s’engagerait dans un processus, sans doute irréversible, qui le conduirait à terme à un État binational. L’annexion soulèverait, de plus, l’indignation de l’opinion publique mondiale, menacerait les accords de paix signés avec la Jordanie et l’Égypte, et serait source de divisions au sein des communautés juives.
Pour analyser les conséquences de ce projet, nous avons organisé une conférence avec la participation de:
– Shaul Arieli, colonel de réserve, écrivain, journaliste et chercheur sur le conflit israélo-palestinien. Avait préparé les négociations avec la direction palestinienne, en tant que responsable des accords d’intérim nommé par Rabin. En retraite depuis 2001, il a été  l’un des pères de l’Initiative de Genève (2003). Ses analyses  en matière de frontières font autorité. Il a publié “A border between us and you – the Israeli-Palestinian conflict and the ways to settle it”, 2013, et “All of Israel’s Borders”, 2018 (ces deux ouvrages chez Aliyat Hagag et Yedioth Books Publishing Houses). Shaul Arieli détaille dans son intervention, à l’aide de cartes, le projet d’annexion et ses conséquences sur les plans stratégiques et sécuritaires.
– Élie Barnavi, professeur émérite d’histoire de l’Occident moderne à l’Université de Tel-Aviv, ancien ambassadeur d’Israël en France de 2000 à 2002, directeur du comité scientifique du Musée de l’Europe à Bruxelles. Intellectuel et essayiste engagé dans les débats sociétaux en Israël, intervenant recherché, il a publié de nombreux ouvrages – le dernier: “Dix thèses sur la guerre”, Flammarion, coll. Café Voltaire, 2014. Élie Barnavi analyse les conséquences diplomatiques du projet d’annexion sur la situation d’Israël dans la scène internationale.
– Nitzan Horowitz, avocat, journaliste (Haaretz, Galei Tsahal, Channel 10), député du parti de gauche Meretz aux élections de 2009 et 2013. Il se retire de la politique en 2015, puis fait un retour en 2019 et est élu fin juin 2020 à la tête du Meretz. Lors des élections de septembre 2019, il revient à la Knesset où il a siégé aux commissions des Affaires étrangères et de la Défense. Il est Policy Fellow à l’institut Mitvim. Nitzan Horowitz analyse la situation politique interne en Israël, et décrit le combat des opposants au projet d’annexion.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services