single image

A trois semaines des élections israéliennes, les sondages restent relativement constants. Aucun des deux blocs ne devrait avoir une majorité à lui seul et Lieberman, avec la dizaine de mandats qu’il est susceptible d’obtenir, devrait être en mesure de déterminer qui sera le futur Premier ministre et avec quelle majorité il gouvernera. Lieberman continue d’affirmer vouloir la création d’un gouvernement d’union nationale constituée par le Likoud, Bleu et Blanc et sa liste Israel Beteinou. Une telle coalition ne pourrait voir le jour que sans Netanyahou, car s’il est mis en examen par le juge d’instruction, ni Beni Gantz et ni Lieberman ne devraient accepter de le voir siéger au gouvernement et encore moins de le diriger.

Depuis les élections d’avril, la liste de Lieberman a gagné 5 mandats et il est intéressant d’identifier leur provenance: la moitié viendrait du Likoud et la moitié de Bleu Blanc et Koulanou. Quand on interroge les raisons qui poussent ses électeurs à voter pour lui, le résultat est aussi intéressant à analyser.

  • 35 % à cause de son opposition aux orthodoxes
  • 25 % pour sa fermeté et parce qu’il tient ses promesses
  • 11 % parce qu’il empêchera Netanyahou d’être Premier ministre
  • 10 % parce qu’il est le plus adapté
  • 6 % pour son engagement pour un gouvernement d’union
  • 13 % autres raisons

 

Chaîne 12

Likoud

30

Kahol Lavan (Bleu Blanc)

30

Liste Arabe Unie

11

A droite (union des droites menée par Shaked)

11

Israel Beteinou (Lieberman)

10

Yaadout Hatorah

8

Union démocratique (Meretz / Barak / Shaffir)

7

Shas

7

Avoda / Gesher (Peretz / Orly Levi-Abekassis)

6

Zehout  (Identité – Moshé Feiglin)

0

Otsma Yehudit (Puissance juive – Kahanistes)

0

TOTAL Bloc de droite

56

TOTAL Bloc de gauche

54

42 % des électeurs considèrent Netanyahou comme le meilleur candidat au poste de Premier ministre et 29 % Gantz. Cependant beaucoup d’électeurs n’ont pas encore fait leur choix définitif et sont susceptibles de changer leur vote, alors que la campagne officielle ne commencera que début septembre. On peut s’attendre à ce que Netanyahou appellera les électeurs de droite, notamment ceux des deux listes de Zehout et Otsma Yahudit qui ne passeront pas le seuil électoral, à voter pour le Likoud. Le critère qui sera déterminant sera le taux d’abstention. Plus il sera fort, plus les chances de Netanyahou d’obtenir avec les partis de droite et les orthodoxes une majorité seront grandes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

single image
Articles Radios

Meïr Waintrater : “le devoir de défendre le principe de l’État juif et démocratique et les institutions qui l’incarnent”

CHRONIQUES POUR LA PAIX –  Meïr Waintrater est président de l’organisation JCall. Longtemps il a dirigé la rédaction de L’Arche, “le mensuel du judaïsme français”. C’est également un historien de l’antisémitisme. Il répond aux questions de Paul Ouzi MEYERSON...
En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services