Articles

Nissim Zvili: « Il faut reconnaître l’Etat palestinien »

single image

Extraits d’un entretien avec Nissim Zvili, ancien ambassadeur d’Israël en France, publié par le média en ligne Causeur le 21 novembre 2014. Lire ICI le texte intégral de l’interview.

Causeur: En Israël, la situation de tension qui règne à Jérusalem depuis des semaines suscite un vaste débat sur les responsabilités des uns et des autres. Qui a mis le feu aux poudres: la politique israélienne ou l’éventuel double discours de l’Autorité palestinienne?

Nissim Zvili: Après un acte aussi horrible et inhumain que l’attentat de mardi dans la synagogue, les Israéliens ont traditionnellement tendance à aplanir les problèmes. On dit que l’heure n’est pas à la discussion, on attend que le temps passe, on oublie et on évite le vrai débat: l’avenir de Jérusalem et d’Israël. Mais si on veut avoir le courage de faire face à la réalité, il faut reconnaître que de facto Jérusalem n’a jamais été unifiée, n’est pas unifiée et ne sera jamais unifiée. Tant qu’on ne comprend pas cette réalité, on arrive à des conclusions totalement erronées. Aujourd’hui, on commence à payer le prix des erreurs commises par tous les gouvernements  israéliens depuis la guerre des Six-Jours. Tous se sont illusionnés en pensant qu’on pouvait obliger 300 000 Palestiniens à devenir des citoyens israéliens et qu’on pouvait contraindre les Palestiniens à vivre dans une ville divisée aux niveaux politique et municipal. Il y a un écart incroyable entre les services municipaux fournis aux quartiers juifs et ceux fournis aux quartiers arabes annexés! Bien sûr, les tensions ne sont pas de la seule responsabilité d’Israël, et je pourrais parler deux heures entières des décisions et discours palestiniens. Mais la ville et la population de Jérusalem se trouvent sous notre responsabilité. C’est donc à Israël de prendre des décisions qui s’imposent. (…)

Causeur: La reconnaissance d’un Etat palestinien par la communauté internationale est-elle de nature à relancer le processus de paix? Votre prédécesseur Elie Barnavi soutient cette initiative afin de sortir du face-à-face stérile entre Netanyahou et Abbas. Qu’en pensez-vous?

En accusant en permanence Mahmoud Abbas d’inciter à la violence, Israël commet une erreur à dessein: montrer qu’il n’y a pas de partenaire palestinien. Le gouvernement israélien essaie de le délégitimer, tant vis-à-vis de son peuple que de la communauté internationale. S’agissant de la reconnaissance d’un Etat palestinien, je me suis rallié à la position d’Elie Barnavi. Sans intervention internationale massive, les deux côtés ne pourront pas arriver à une solution politique. Je suis arrivé à cette conclusion à force d’observer la politique du gouvernement israélien: cela fait six ans que ce cabinet de droite ne nous mène nulle part, et le terrorisme est en train de relever la tête. Au lieu de condamner les décisions des parlements européens, je les encourage à reconnaître l’Etat palestinien car Israël doit comprendre qu’il ne vit pas isolé. Notre pays veut bien appartenir à la communauté internationale et en retirer tous les avantages, mais Israël est le premier à ne pas en respecter les décisions et les résolutions. Je ne sais pas si la communauté internationale peut imposer une solution directement mais il est certain que son indifférence à l’égard de ce conflit a eu des effets déplorables.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services