Radios

Docteur Eric Setton : “Le confinement est aussi une affaire politique”

single image

CHRONIQUES POUR LA PAIX : A l’heure du confinement général en Israël, pour faire face à l’expansion du Coronavirus , le docteur Eric SETTON répond aux questions de David Chemla : l’interdiction des manifestations est-elle justifiée dans le cadre de la lutte contre la pandémie ? 100 000 manifestants se sont mobilisés, en petits groupes à moins de 1 km de leur lieu d’habitation pour respecter les directives sanitaires, fallait-il les empêcher de se rassembler collectivement ? Est-ce une atteinte à la démocratie ?

Eric Setton a été médecin chef au sein d’unités combattantes de l’armée israélienne (Tsahal). Il est actuellement directeur médical de l’hôpital chirurgical privé d’Hertzeliya. Eric Setton siège au Comité central du Parti travailliste et soutient la participation de son groupe politique au gouvernement de coalition de Netanyahou et Gantz.

CLIQUER SUR LE LIEN (flèche) CI-DESSOUS POUR ECOUTER L’EMISSION DE RADIO SUR JUDAIQUES FM (94,8) 

 

Pour Eric Setton “le confinement n’est pas entièrement dénué de connotations politiques”, il rappelle que la grande majorité des médecins israéliens  ne l’estimait pas souhaitable car ses retombées économiques, sociales et même médicales hypothèquent gravement l’avenir. Le praticien souligne que “les raisons qui ont conduit Netanyahou à confiner Israël sont socio-politiques : les ultra-orthodoxes ont menacé de faire tomber le gouvernement s’il il n’y avait pas une solidarité de tout le pays” (ce qui impliquait l’arrêt des manifestations du camp démocrate). “Ainsi nous avons pu voir la police charger les ultra-orthodoxes à Bnei Brak et les manifestants démocrates à Balfour” (résidence du Premier ministre à Jérusalem), constate Eric Setton.

Mais, l’ancien médecin militaire souhaite vivement qu’il n’y ait pas de désobéissance civile contre les mesures sanitaires légales de protection de la population. Eric Setton déclare : “Je suis pour les manifestations, je manifeste. Je suis pour la prière, je prie. Mais je fais cela d’une manière responsable : je porte un masque, je respecte les distances, je me lave les mains souvent, je rencontre les gens dehors et non confinés. Il faut se protéger et protéger les autres”.

En tant que membre du Parti travailliste, Eric Setton soutient la participation de sa formation politique à la coalition gouvernementale menée par Netanyahou et Gantz. “Dans l’opposition nous ne pouvons rien, à l’intérieur du gouvernement nous pouvons lutter contre les dérives de Netanyahou et réguler le travail de l’exécutif, nous sommes le bouclier du peuple”, explique-t-il.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publique.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services