Radios

Daniéla Touati : “la réaction du grand rabbinat d’Israël est irraisonnée”

single image

CHRONIQUES POUR LA PAIX : Les juges de la Cour suprême d’Israël ont conclu que les conversions au judaïsme effectuées dans le pays, par les mouvements Réformé (Libéral) et Massorti doivent désormais être considérées comme valables pour acquérir la citoyenneté. Cette décision est importante et soulève de nombreuses questions politiques, religieuses et idéologiques. Pour mieux comprendre la situation DANIÉLA TOUATI répond aux questions de Paul Ouzi MEYERSON et Lise GUTMANN.

DANIÉLA TOUATI a été ordonnée rabbine à Londres en 2019. Elle est la quatrième femme en France à remplir cette fonction qu’elle exerce à la synagogue libérale Keren Or à Lyon.

CLIQUER SUR LE LIEN CIDESSOUS POUR ÉCOUTER

    Chroniques pour la Paix. L’ émission en direct sur Radio J     

 

A l’occasion de ce 8 mars, journée des droits de la femme, Daniéla Touati précise que sa vocation de rabbine est née de son désir d’égalité et de sa croyance en l’idée de justice présente dans le judaïsme. “Ces principes religieux s’appliquent aussi à la condition féminine”, souligne-t-elle.

Daniéla Touati exprime sa satisfaction quant à la décision de la Cour suprême d’Israël : “C’est un jugement parfaitement équitable car les conversions non orthodoxes en Diaspora et les conversions non orthodoxes en Israël se valent désormais. C’est un honneur d’accueillir partout des nouveaux membres au sein du peuple juif”. La Rabbine de Lyon se désole de la violente réaction des leaders ultra-orthodoxes en Israël. Elle explique qu’ayant la double nationalité elle a le droit de s’exprimer sur la religion et la politique de ce pays : “Cette angoisse du grand rabbinat est irraisonnée par rapport à ce qui pourrait advenir. En fait, c’est une défense de son pouvoir car il risque de perdre le monopole religieux établi en sa faveur depuis la création de l’état. C’est une brèche qui pourrait s’élargir à d’autres actes religieux : mariage, enterrement, divorce, etc.”.

Daniéla Touati, rappelle que le courant Libéral et le courant Masorti sont largement majoritaires dans le judaïsme américain. Elle remarque qu’il y a “un changement de paradigme au sein de la jeunesse juive en Amérique du Nord. Beaucoup de jeunes se détournent d’Israël car ils ne retrouvent plus dans ce pays les valeurs démocratiques de tolérance et de pluralisme qui sont promues dans leurs synagogues”.

La Rabbine de Lyon estime que la prévalence orthodoxe sur la vie religieuse (1) en Israël est liée aux accords politiques et électoraux entre le grand rabbinat (2) et le gouvernement d’Israël. “La moitié des juifs pratiquants dans le monde sont d’obédience non orthodoxe, mais on ne les écoute pas. Il n’y a pas de rétorsion de leur part vis-à-vis d’Israël car ils aiment ce pays et préfèrent le compromis et la paix”.

————————————————

(1) De nombreux secteurs de la vie civile en Israël sont tributaires des prescriptions religieuses orthodoxes.

(2) Il y a deux partis orthodoxes en Israël : le Shass (séfarade) et Yahadout Hatorah (ashkénaze) qui représentent entre 12 et 15 sièges sur 120 à la Knesset (Parlement) .

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publique.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services