Articles

Position absurde de l’administration Trump sur les colonies israéliennes

single image
La position absurde de l’administration Trump sur les colonies israéliennes

Mardi 19 novembre 2019 par Nicolas Zomersztajn du Centre Communautaire Laïque Juif (Bruxelles)

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a déclaré ce lundi 18 novembre que les Etats-Unis ne considèrent plus les colonies israéliennes en Cisjordanie comme contraires au droit international. Une déclaration que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a évidemment saluée.

Jusqu’à l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, les Etats-Unis ont toujours considéré que les colonies israéliennes en Cisjordanie créaient une réalité sur le terrain qui rend impossible une solution à deux Etats. Telle est la ligne rouge que les présidents américains avaient déterminée.

Depuis la campagne électorale de 2016, Donald Trump a multiplié les déclarations laissant entendre que la question des colonies israéliennes en territoires palestiniens ne lui posait pas le moindre problème. Il annonçait même que lui et son gendre Jared Kushner concocteraient un « deal » inédit n’ayant aucune conséquence sur ces colonies.

« Après avoir examiné soigneusement tous les arguments de ce débat juridique, (nous concluons que) l’établissement de colonies de civils israéliens en Cisjordanie n’est pas en soi contraire au droit international », a déclaré Mike Pompeo à des journalistes au Département d’Etat.

Cette décision sans portée juridique a été unanimement condamnée par la communauté internationale.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’est immédiatement réjoui de cette décision de l’administration de Donald Trump, qui « corrige une erreur historique », a-t-il déclaré.

Cette décision n’offre aucune perspective d’avenir aux Palestiniens qui voient les Etats-Unis, une des seules puissances capables d’imposer une solution au conflit, se ranger inconditionnellement derrière la politique contestable menée par le Likoud et l’extrême droite israélienne. Les risques d’embrasement ne sont donc absolument pas écartés.

Ces colonies israéliennes sont illégales et constituent un obstacle majeur à la pacification des relations entre Israéliens et Palestiniens.

Pour tous les Juifs attachés à Israël et à son existence, cette décision absurde ne corrige rien du tout. Approuvant la politique annexionniste de Benjamin Netanyahou et ses alliés nationalistes religieux, cette décision n’offre en réalité aucune garantie sécuritaire à Israël. Bien au contraire, elle met en danger le caractère juif et démocratique d’Israël en liant le sort des Israéliens à celui des Palestiniens dans un rapport de dominants à dominés, d’occupants à occupés. Bref, une situation très éloignée du rêve sioniste.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services