Articles

Les Israéliens divisés sur l’annexion en Cisjordanie

single image

Un sondage mené auprès d’un échantillon représentatif de 605 Israéliens à la fin du mois de mai par l’Institut Migdam révèle que les Juifs israéliens sont divisés sur l’annexion éventuelle de territoires situés en Cisjordanie à la suite de l’échec des pourparlers de paix.

Cet “indice mensuel de la Paix” évoque cette fois-ci les sentiments du public israéliens sur des sujets tels que les relations israélo-américaines, les initiatives unilatérales du gouvernement israélien, l’attitude par rapport aux actions “Prix à payer” des extrémistes juifs et les challenges sécuritaires et socio-économiques.

Pour ce qui est des relations avec les Etats-Unis, 64% des Israéliens ne croient pas que les Etats-Unis vont réduire leur traditionnel soutien à Israël bien que le président Obama ait imputé à l’Etat hébreu l’échec des pourparlers, alors que 30% estiment le contraire.

51% pensent qu’Israël ne pourrait pas résister à une baisse significative du soutien de Washington alors que 44% estiment qu’Israël est à même de faire face à cette difficulté.

Concernant l’annexion de zones où sont situées d’importantes implantations juives en Cisjordanie, 49% des Juifs israéliens et 72% des Arabes israéliens y sont opposés alors que 43% des Juifs et 18% des Arabes sont d’avis contraire.

Par ailleurs, 60% des Juifs israéliens sont opposés au retrait unilatéral de zones de Cisjordanie pour éviter qu’Israël soit impliqué dans le contrôle de la vie quotidienne de zones à forte population palestinienne alors que 37% y sont favorables.

Une majorité d’Israéliens pense également que “personne ou une minorité infime” soutien les actions des extrémistes juifs des actions “Prix à payer”. 64% des Juifs et 48% des Arabes estiment que la police israélienne fait tout son possible pour arrêter les auteurs des attaques contre les édifices religieux musulmans et chrétiens, alors que 29% des Juifs et 43% des Arabes n’en sont pas persuadés.

Concernant les risques sécuritaires, 68% des Juifs pensent qu’il est “élevé” alors que pour 28% il est “bas”. Pour les Arabes, la proportion est de 38% de risque élevé contre 52% de bas.

87% des Israéliens ont répondu qu’Israël est capable de faire face à tous

 

Cliquer ici pour consulter le sondage dans son intégralité (en anglais)

Cliquer pour lire l’article de I24NEWS sur ce sujet

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services