John Kerry : « regarder la réalité » en face

Rabat (Agence Reuters) – Les Etats-Unis réfléchissent à leur implication dans les négociations de paix directes entre Israéliens et Palestiniens après les initiatives contre-productives prises par les deux parties, a déclaré John Kerry ce vendredi 4 avril .

S’exprimant lors d’une visite au Maroc, le secrétaire d’Etat américain a jugé que le moment est venu de « regarder la réalité ». Il a souligné que les Etats-Unis ne pouvaient pas indéfiniment rester impliqués dans le processus de paix si Israéliens et Palestiniens eux-mêmes ne souhaitaient pas prendre de mesures constructives.

« Ce n’est pas un effort sans fin, cela n’a jamais été le cas. C’est le moment de regarder la réalité et nous comptons examiner précisément quelles seront les prochaines étapes », a dit John Kerry qui a prévu de rentrer vendredi à Washington pour des consultations au sein de l’administration Obama.

« Il y a une limite au temps et aux efforts que les Etats-Unis peuvent consacrer si les deux parties ne veulent pas, elles-mêmes, prendre des initiatives constructives afin d’être en mesure d’aller de l’avant », a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

« Ils ont dit qu’ils voulaient continuer, ils n’ont pas dit qu’ils voulaient annuler, mais nous n’allons pas siéger indéfiniment », a-t-il poursuivi.

John Kerry, qui s’est rendu lundi à Jérusalem, avait réussi à remettre le processus de négociation sur les rails mais l’adhésion de l’Autorité palestinienne à quinze traités internationaux a sapé ses efforts.

Israël a annulé la libération d’une centaine de prisonniers palestiniens, revenant sur un engagement qui devait permettre la poursuite du dialogue au-delà de la date butoir du 29 avril.

La négociatrice en chef israélienne Tzipi Livni a expliqué que les « accords sur la libération des prisonniers étaient conditionnés à l’engagement des Palestiniens à ne pas prendre de nouvelles initiatives à l’Onu ».

(Lesley Wroughton, Bertrand Boucey pour le service français de Reuters)

 

Laisser un commentaire