Radios

Yehoshua Amishav : “Netanyahou c’est moins d’accointance avec Biden qu’avec Trump”

single image

CHRONIQUES POUR LA PAIX : YEHOSHUA AMISHAV répond aux questions  d’Ilan Rozenkier concernant la prise de contact remarquablement tardive, compte-tenu des usages, de Joe Biden, nouveau Président des États-Unis, avec Benyamin Netanyahou, Premier ministre de l’état d’Israël. Quelles seront, dans cette perspective, les relations diplomatiques  entre les deux pays ?

Yehoshua Amishav, ancien diplomate israélien, a été le porte-parole de l’ambassade d’Israël à Paris.

 

CLIQUER SUR LE LIEN CI-DESSOUS POUR ÉCOUTER

      Chroniques pour la Paix. L’ émission en direct sur Radio J     

 

 

Yehoshua Amishav rappelle qu’après son élection, traditionnellement,  le nouveau Président des États-Unis contacte dans un délai de trois à quatre jours le Premier ministre d’Israël. Mais la dernière fois, il a fallu à Joe Biden près de cinq semaines pour téléphoner à Netanyahou ! “Le message est clair”, constate l’ancien ambassadeur, “les rapports entre la Maison Blanche et Bibi ou ses équipes ne seront plus ce qu’ils étaient, les liens diplomatiques seront moins cordiaux qu’avec Trump et ses collaborateurs”.

L’ ex diplomate regrette que le parti de Netanyahou, le Likoud, ait réussi à convaincre une partie de l’opinion israélienne que Joe Biden est un ennemi d’Israël. “Il a réussi à faire croire que Joe Biden était un antisioniste alors que depuis son élection comme sénateur du Delaware, il y a 47 ans, il a toujours soutenu Israël avec force  dans les rangs du parti démocrate. De plus, nous sommes le seul pays occidental où Donald Trump aurait été élu haut la main alors qu’il s’agit d’un leader populiste qui n’a pas hésité à soutenir des groupes d’extrême-droite parfois antisémites”, dénonce Yehoshua Amishav.

Pour l’ancien ambassadeur “il est évident que le gouvernement Biden veut reprendre les négociations sur le nucléaire iranien, mais leur objectif est d’empêcher que ce pays devienne une puissance nucléaire, en conséquence la Maison blanche sera sévère et intransigeante sur ces questions. Il y aura aussi des modifications politiques de l’administration américaine concernant la relance des négociations entre Israël et les palestiniens et la colonisation de la Cisjordanie. Cependant, la position des États-Unis demeurera bipartisane vis-à-vis d’Israël, les démocrates et les républicains resteront nos plus fidèles soutiens et nos principaux alliés”.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publique.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services