Radios

Ofer Bronchtein : “le rêve d’Yitzhak Rabin c’était la paix mais aussi la justice sociale”

single image

CHRONIQUES POUR LA PAIX :  Il y a 25 ans déjà qu’YITZHAK RABIN, Premier ministre de l’état d’Israël  et chef de Tsahal pendant la victorieuse “guerre des six jours” (1967), a été assassiné par un extrémiste religieux nationaliste après une campagne électorale pleine de haine et de mensonges, une campagne sans précédent. Pour évoquer cet événement inouï dans l’histoire du peuple juif, ILAN ROZENKIER reçoit OFER BRONCHTEIN  qui fut le collaborateur d’Yitzhak Rabin pendant plusieurs années. Ofer Bronchtein est président du Forum international pour la paix au Moyen-Orient.

CLIQUER SUR LE LIEN (flèche) CI-DESSOUS POUR ÉCOUTER L’ÉMISSION DE RADIO SUR JUDAïQUES FM (94,8) 

 

Ofer Bronchtein estime que l’héritage essentiel d’Yitzhak Rabin est celui de la paix, “un rêve assassiné par un extrémiste juif pendant la campagne électorale dramatique de 1995”. Mais, rappelle le président du Forum pour la paix, le Premier ministre d’Israël  avait inscrit aussi dans son programme la justice sociale et économique. “C’est  sous sa mandature que le budget de l’éducation a été le plus important, sous la direction du regretté ministre Yossi Sarid”, complète  Ofer Bronchtein.

L’ancien collaborateur de Rabin reconnaît que ce sont les responsables du Parti travailliste qui ont lancé la politique d’implantations juives en Cisjordanie, mais il se souvient que “lorsque les accords d’Oslo ont été signés, son rythme a baissé. D’ailleurs ces accords étaient une entente intérimaire qui devait permettre de développer la coopération et la confiance entre israéliens et palestiniens. Ce n’est qu’à l’issu de ce processus de négociations que devait voir le jour l’état palestinien à coté d’Israël. Cela à partir des frontières de 1967 et d’échanges de territoires”. Et, il est vrai qu’aujourd’hui encore, c’est sur la base de ces accords que la coopération entre Israël et l’Autorité Palestinienne continue de fonctionner.

Ofer Bronchtein se félicite grandement de la reconnaissance mutuelle entre Israël, les Émirats arabes Unis, le Bahreïn et le Soudan. Il déclare à ce propos : “c’est un grand pas en avant pour nous et la région. Mais, ce sont avec les palestiniens que nous voisinons quotidiennement, c’est avec eux que nous devons vivre. Il y a deux peuples entre la mer et le Jourdain, nous et eux, il faut donc qu’il y ait deux états pour une paix digne et pérenne”.

Yitzhak Rabin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publique.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services