Radios

Igal Palmor : “Les circonstances ne sont pas favorables au plan de paix américain”

single image

CHRONIQUES POUR LA PAIX – Igal Palmor a été pendant plusieurs années le porte parole du Ministère des affaires étrangères en Israël puis il a pris la direction des affaires internationales de l’Agence juive. Il répond aux questions de Paul Ouzi MEYERSON concernant les modalités et les conséquences de l’auto dissolution de la Knesset, un évènement inédit dans l’histoire d’Israël.

CLIQUER SUR LE LIEN (flèche) CI-DESSOUS POUR ECOUTER L’EMISSION SUR Judaïques FM (94,8)

 

Quelle Surprise chers lecteurs, quelle surprise ! Tout était plié, ficelé, envoyé et  patatrac ! Le plan électoral de Benyamin Netanyahou s’est effondré !

D’abord, le Premier ministre avait précipitées les élections à la Knesset ; par ailleurs, il avait demandé que le Procureur général repousse son inculpation pour corruption ; ensuite, il avait mobilisé la droite et l’extrême droite pour lui faire gagner les élections ; enfin, sa victoire assurée, Netanyahou se préparait à faire voter une loi d’immunité par sa majorité de députés. Tout était en place…

Et puis soudain survient le grain de sable dans la mécanique ! Au moment de former son gouvernement, son allié de dix ans l’a lâché. Avigdor Lieberman, le leader « d’Israël Beiteinou » a refusé de rentrer dans la coalition de Netanyahou qui s’est retrouvé en minorité. Du coup, retour à la case départ, la Knesset est dissoute et les citoyens israéliens retrouveront le chemin des urnes en septembre prochain.

L’ événement est encore trop récent pour en comprendre tous les tenants et les aboutissants. Mais nous avons demandé à IGAL PALMOR de nous éclairer sur la situation (écouter l’émission “Chroniques pour la paix”, enregistrement ci-dessus).

Igal Palmor a été pendant plusieurs années le porte parole du Ministère des affaires étrangères en Israël puis il a pris la Direction des affaires internationales de l’Agence juive.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

single image
Articles Radios

Meïr Waintrater : “le devoir de défendre le principe de l’État juif et démocratique et les institutions qui l’incarnent”

CHRONIQUES POUR LA PAIX –  Meïr Waintrater est président de l’organisation JCall. Longtemps il a dirigé la rédaction de L’Arche, “le mensuel du judaïsme français”. C’est également un historien de l’antisémitisme. Il répond aux questions de Paul Ouzi MEYERSON...
En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services