Articles Communiqués

Les «Kahanistes» n’ont pas leur place à la Knesset !

single image

photo : Les dirigeants de Otzma Yehudit Itamar Ben-Gvir (à gauche) et Michael Ben Ari lors d’une manifestation dans la ville arabe israélienne d’Umm el-Fahm en juillet 2017

JCall Europe se rallie aux autres organisations juives progressistes en Diaspora, de JStreet aux États-Unis au New Israel Fund, de Americans for Peace Now à JSpace au Canada pour appeler les communautés juives à déclarer que les « Kahanistes » n’avaient pas leur place dans le Parlement israélien.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a aidé à négocier un accord de fusion entre Otzma Yehudit (« la Puissance juive »), un parti d’extrême droite raciste, et le parti national religieux Habayit Hayehudi (« La Maison juive ») pour qu’ils soutiennent le bloc de droite. Otzma Yehudit est la dernière version d’un parti fondé sur les enseignements du rabbin Méïr Kahana, un démagogue raciste. Kach, le parti de Kahana, a été interdit à la Knesset en 1988. Il a été déclaré hors la loi comme une organisation terroriste en Israël en 1994 et est considéré comme tel aux États-Unis, au Canada et dans l’Union Européenne.
La droite israélienne au pouvoir a donc ouvert la porte aux « Kahanistes » pour les intégrer dans le courant politique majoritaire du pays. Cette action s’inscrit dans la continuité des autres actions de ces derniers mois, de l’approbation de la « Loi de l’État-nation » au rapprochement avec des gouvernements étrangers autoritaires, qui ont conduit à l’érosion de la démocratie et de la position d’Israël dans le monde et au sein des communautés juives en Diaspora.

JCall est rassuré que beaucoup d’organisations juives bien établies aient condamné l’action du Premier ministre, de l’Union du Judaïsme Réformé à l’Anti Diffamation Ligue. L’American Jewish Committee et même l’AIPAC – le lobby américain vigoureusement pro-israélien – ont condamné Otzma Yehudit en tant que parti raciste et criminel. Un groupe important de rabbins et d’éducateurs orthodoxes modernes ont publié une violente dénonciation de la Habayit Hayehudi disant qu’« en rejoignant des personnes méprisables qui violent les principes fondamentaux de la Torah, il avait trahi les traditions d’éthique, de justice et de leurs devoirs envers Dieu du sionisme religieux.»
Les Européens juifs se doivent de prendre une position analogue aussi ferme !

JCall Europe

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services