single image

Yossi Beilin, ancien vice-ministre israélien des affaires étrangères (qui fut en 1993 l’un des principaux maîtres d’œuvre des accords israélo-palestiniens d’Oslo, et joua ensuite un rôle central dans le projet d’accord de paix israélo-palestinien connu sous le nom d’Initiative de Genève), s’exprime en public sur les chances d’une solution de paix. Selon lui:
– Netanyahou «n’est pas un fauteur de guerre» mais «c’est un homme très prudent». Il n’est pas disposé à conclure un accord de paix ,«non parce qu’il ne veut pas d’un tel accord, mais parce qu’il n’est pas prêt à en payer le prix».
– Dans les circonstances présentes, un accord de paix israélo-palestinien sur le modèle de l ‘Initiative de Genève n’est pas envisageable.
– En revanche, dit Beilin, Netanyahou lui a déclaré qu’il est disposé à conclure avec les Palestiniens un accord sur un Etat doté d’une «frontière provisoire», ce qui lui éviterait notamment d’avoir à négocier maintenant le statut définitif de Jérusalem.

Lire ici l’article sur le site du Jerusalem Post (en anglais)Jerusalem Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services