Articles Non classé Radios

Shlomo Glikerman : “solidarité juive avec des agriculteurs palestiniens”

single image

CHRONIQUES POUR LA PAIX : Chaque année SHLOMO GLIKERMAN se joint à des centaines de volontaires israéliens qui vont, pendant les mois d’octobre et novembre, aider les agriculteurs palestiniens à cueillir leurs olives. Sous la houlette de l’organisation des “Rabbins pour les droits de l’homme”, également connue sous le nom de “Gardiens de la justice”, ils participent aux travaux des champs et protègent pacifiquement les travailleurs arabes des provocations et de la  violence de certains membres des implantations juives mitoyennes. DAVID CHEMLA a interrogé Shlomo Glikerman sur les raisons de son engagement. Ce dernier est sculpteur métallier et membre du kibboutz Revadim (centre d’Israël).

 

CLIQUER SUR LE LIEN (flèche) CI-DESSOUS POUR ÉCOUTER L’ÉMISSION DE RADIO SUR JUDAïQUES FM (94,8) 

 

Shlomo Glikerman rappelle que l’organisation “Rabbins pour les droits de l’homme” réunit des religieux de toutes obédiences (libéraux, masortis, orthodoxes, ) et des militants non pratiquants qui se réunissent chaque année, depuis trente ans,  pour aider les agriculteurs palestiniens à la cueillette des olives. “Notre rôle n’est pas seulement le travail agricole, il s’agit surtout d’établir un écran de protection entre les villageois arabes, certains gros bras des implantations juives voisines et aussi l’armée. Nous modérons ainsi les agressions potentielles“, explique l’habitant de Revadim.

“Rabbins pour les droits de l’homme” : cueillette dans les oliveraies palestiniennes avec des volontaires israéliens.

Shlomo Glikerman précise qu’il s’agit de montrer sa solidarité avec des cultivateurs pacifiques menacés sur leurs terres, et cela au nom des valeurs de justice du judaïsme. Il détaille les modalités de l’opération : “elle est concentrée sur un court laps de temps et demande des volontaires expérimentés. Sa préparation est longue et minutieuse car il faut obtenir auparavant les autorisations administratives des autorités d’occupation puis se coordonner avec l’armée israélienne (Tsahal) et les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne. Nous partons de Jérusalem en autobus puis nous nous répartissons dans les villages arabes de Cisjordanie. Il faut toujours être vigilant, ne pas tomber dans les provocations du camp adverse, surtout celles des “Jeunes des collines” qui sont particulièrement agressifs. Récemment un rabbin de 81 ans a été attaqué et blessé par ces derniers”.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publique.

En voir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services