Combattre le terrorisme et combattre l’occupation

Ron Huldai, le maire de Tel Aviv, a déclaré à la radio israélienne, après avoir fermement condamné l’attentat du 8 juin: «On ne peut pas maintenir des gens sous occupation et espérer qu’ils penseront que tout va bien».

Ce propos lui a valu des attaques que Arié Avidor a résumé en ces termes sur sa page Facebook: «Pour nos va-t-en-guerre diasporiques, Ron Huldai, maire de Tel Aviv, général de brigade aérienne de réserve, pilote de chasse qui a pris part à toutes les guerres d’Israël depuis 1967, est devenu un traître qui “justifie les barbares ”.»

Peut-on combattre à la fois le terrorisme et l’occupation? Non seulement on le peut, mais on le doit. L’un et l’autre menacent la sécurité d’Israël.

(Illustration: la mairie de Tel Aviv éclairée aux couleurs du drapeau national, mise en ligne par Ron Huldai sur sa page Facebook le 8 juin au soir.)

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services