CHRONIQUE POUR LA PAIX – « L’infernal piège de Gaza », entretien avec SIMON EPSTEIN, historien professeur à l’université hébraïque de Jérusalem

Chronique pour la paix
Paul Ouzi Meyerson s’entretient de «L’infernal piège de Gaza » avec SIMON EPSTEIN, historien professeur à l’université hébraïque de Jérusalem et auteur de plusieurs livres importants sur l’antisémitisme, le sionisme et le peuple juif.

 

CLIQUER SUR LE LIEN (flèche) CI-DESSOUS POUR ECOUTER L’EMISSION SUR RCJ

 

Saviez vous que le 18 août dernier plusieurs centaines d’habitants du Néguev manifestaient Place Rabbin à Tel-Aviv en scandant : «Nous ne sommes pas de la chair à canon». Ces citoyens israéliens représentaient les villes, mochavim et kibboutzim qui bordent la bande de Gaza d’où partent kassam, mortiers et cerfs volants incendiaires qui les maintiennent sous pression et dans les abris d’une manière permanente. Ils s’adressaient au gouvernement Netanyahou car ils constatent que le danger persiste depuis la bande de Gaza. Malgré trois guerres et des combats incessants, aucune solution véritable ne semble se profiler à l’horizon. Certes on parle d’une trêve, mais combien de « hudna » on déjà été actés ? Les Palestiniens, qui survivent à Gaza sous le joug théocratique du Hamas et la peur des représailles aériennes de Tsahal ; les israéliens, qui se protègent des attaques du Djihad islamique à Sdérot, ne croient plus à ces trêves. Peut-il y avoir une solution militaires, mais alors combien de morts supplémentaires des deux cotés ? Peut-il y a voir une solution politique ? Mais alors qui dirigera la bande de Gaza : l’Autorité Palestinienne ou le Hamas ? Peut-il y avoir une solution internationale ? Mais qui est prêt à en garantir la pérennité ?

Gaza est un piège infernal, comment en sortir ! Pour nous aider à y voir plus clair nous avons le plaisir de recevoir SIMON EPSTEIN

SIMON EPSTEIN est historien, il a enseigné à l’Université Hébraïque de Jérusalem, il est l’auteur de plusieurs livres sur le peuple juif, l’antisémitisme européen et la politiques en Israël. Son dernier ouvrage, publié aux éditions Albin Michel, s’intitule «Un paradoxe français, antiracistes dans la collaboration, antisémite dans la résistance».

 

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services