Logo JCALL

Le réseau juif européen pour Israël, pour la paix
et pour la solution à deux Etats

Jewish European network for Israel, for peace
& for the two States solution

Version française (please see English version below)

cour justice 2
Le 12 novembre dernier, la Cour Européenne de Justice a décidé que les produits fabriqués dans les territoires occupés et qui sont importés dans l’UE ne pouvaient pas être labellisés comme produits « made in Israel » mais comme produits provenant des colonies. L’absence de cette information, stipule la Cour, conduit à tromper le consommateur. Elle rappelle dans sa décision que le consommateur doit disposer, pour faire ses choix, non seulement d’informations relatives à la santé, à l’environnement économique et aux considérations sociales de production, mais aussi à des considérations éthiques et au respect de la loi internationale.

Cette décision de justice vient renforcer la directive de la Commission européenne de 2015 qui demandait que l’origine soit mentionnée sur les produits importés en provenance des implantations de Cisjordanie et du Golan, directive que nous avions soutenue. Selon cette directive, les différents Etats de l’UE devaient légiférer pour décider de son application et pour l’instant seule la France l’avait fait.

Cette décision du 12 novembre est une étape importante car elle vient rappeler l’obligation de différencier Israël des territoires occupés conformément à la résolution du Conseil de Sécurité 2334. Rappelant sa proximité et ses liens avec Israël, la Commission européenne réaffirme, par ailleurs, son engagement pour sa sécurité et son opposition aux campagnes de boycott, comme celle du BDS, qui visent à isoler Israël. Cette décision représente la politique de l’UE mais son application est laissée aux appréciations de chacun d’Etats qui en sont membres.

JCall souligne que cette décision de justice est conforme à notre position qui a toujours été de différencier Israël des territoires occupés, en respect non seulement de la loi internationale mais aussi des propres lois israéliennes en ce qui concerne la Cisjordanie. C’est la seule position qui rend possible la solution des deux Etats et qui s’oppose aux projets annexionnistes de la droite israélienne. Celle-ci a réagi en affirmant que cette décision est le reflet des positions anti-israéliennes européennes, masquant le fait que l’UE reste le premier partenaire commercial d’Israël, qui continue à bénéficier d’accords économiques privilégiés.



Lundi 25 novembre au Cercle Bernard Lazare à 20h45
Rencontre avec Jean-Pierre Filiu, chercheur au CERI, et professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris).

Réunion organisée en partenariat avec La Paix Maintenant

Le moment Poutine au Moyen-Orient

Comment la Russie est-elle devenue en quelques années un acteur incontournable au Moyen-Orient ? Comment Poutine a su profiter des faiblesses et des divisions de l’Occident pour sauver le régime de Bachar El Assad en Syrie alors qu’il y a peu on s’attendait à sa chute ? Comment s’est-il servi des différents conflits dans la région pour renforcer la présence de l’armée russe ? Est-ce que le retrait américain de la région conduit au “Moment Poutine au Moyen-Orient ” ? Quelles en sont les conséquences sur les différents acteurs de la région ? … Autant de questions qui seront abordées par Jean-Pierre Filiu lors de cette rencontre.

Jean-Pierre Filiu, chercheur (arabisant) au CERI, est professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris). Il est l’auteur de nombreux ouvrages, sur le monde arabe et l’Islam contemporain, diffusés en plus de quinze langues.
Ses derniers ouvrages aux Editions de La Découverte :
“Main basse sur Israël : Netanyahou et la fin du rêve sioniste” (2019)
“Les Arabes, leur destin et le nôtre. Histoire d’une libération” La découverte (octobre 2018)
“Généraux, gangsters et jihadistes. Histoire de la contre-révolution”(janvier 2018)
« Le miroir de Damas » 2017
Jean-Pierre Filiu tient régulièrement un blog sur Le Monde.fr : http://filiu.blog.lemonde.fr/


Cercle Bernard Lazare, 10 rue Saint Claude, 75003 Paris
Réservation : contact@jcall.eu
PAF : 5 euros, gratuit pour les adhérents à jour de cotisation
Pour continuer à aider tous ceux qui se battent en Israël à surmonter les peurs et les méfiances réciproques et redonner espoir pour un autre avenir aux deux peuples, nous avons besoin de votre soutien.

English version


On November 12th, the Court of Justice of the European Union decided that foodstuffs originating in occupied territories and imported in the EU could not be labelled as "made in Israel" but as goods coming from Israeli settlements. The omission of this indication, states the Court, might mislead consumers. The Court of Justice states in its decision that the provision of information to consumers must enable them to make informed choices, with regard not only to health, economic, environmental and social considerations, but also to ethical considerations and considerations relating to the observance of international law.

This decision strengthens the directive—supported by JCall— of the European Commission in 2015, requiring the place of provenance to be mentioned on goods imported from settlements in the West Bank and the Golan. According to that directive, the different States of the EU had to legislate in order to enforce it, and right now, only France has done it.

The decision of November 12th is an important step since it recalls the duty to differentiate Israel from occupied territories, in line with the Resolution 2334 of the Security Council. Reminding how close it is to Israel, the European Commission states its commitment to its security and its opposition to boycott campaigns like BDS, aiming to isolate Israel. That decision represents the EU's poliicy, but each Member State is free to implement it or not.

JCall points out that this judicial decision is in accordance with its position: we always differentiated Israel from the occupied territories, out of respect for the international law, but also for Israeli laws as regards the West Bank. It is the only position allowing the Two State solution to become reality, and opposing the Israeli right's annexation plans. The Israeli right reacted by saying that the Court decision reflected the anti-Israel European positions, failing to mention the fact that the EU remains the first commercial partner of Israel, still benefiting from preferential économic agreements.


To continue to help all the people in Israel fighting to overcome the fears and the mutual distrusts and to restore hope for a different future in both populations we do need your support.

Aidez-nous / Help us

Rejoignez-nous et donnez-nous les moyens de développer notre action.
http://fr.jcall.eu/adhesion

JCall, le réseau juif européen pour Israël et pour la paix, est une initiative de citoyens juifs européens et d'amis d'Israël favorables à la solution « 2 Etats pour 2 Peuples ».
Profondément attachés à l’existence et à la sécurité d’Israël, ils voient dans la poursuite de l’occupation en Cisjordanie et dans les quartiers arabes de Jérusalem Est une menace pour l’identité de cet Etat.
Ils sont à l'origine de l'Appel à la Raison lancé au Parlement Européen le 3 mai 2010 et signé depuis par près de 8000 personnes dont Daniel Cohn-Bendit, Alain Finkielkraut, Bernard Henri Lévy, (...).

Voir le texte de l’appel et nos informations sur notre site : https://fr.jcall.eu/
Please support us by paying your membership dues.
http://en.jcall.eu/membershipdonation

JCall, the European Jewish network for Israel and peace is an initiative of European Jewish citizens and friends of Israel in favor of the solution "two states for two peoples."
Deeply committed to the existence and security of Israel, they see the continuation of the occupation of the West Bank and Arab neighborhoods in East Jerusalem as a threat to the identity of that State.
They are at the origin of the Call to Reason launched at the European Parliament on May the 3rd 2010 and signed by nearly 8,000 people including Daniel Cohn-Bendit, Alain Finkielkraut, Bernard Henri Levy, (...).

See the text of the call and our information on our website: https://en.jcall.eu/

Nous contacter / Contact us

JCall site Francophone
https://fr.jcall.eu/
JCall site Anglophone https://en.jcall.eu/
JCall site Italien
https://it.jcall.eu/
Mail : contact@jcall.eu