Condamner l’enlèvement des adolescents israéliens, et nous mobiliser plus que jamais

Le réseau juif européen pour Israël et pour la paix
L’enlèvement jeudi dernier, dans la région de Goush Etzion en Cisjordanie, de trois adolescents israéliens étudiants d’une yéshiva, est l’événement que tout le monde redoutait au Proche-Orient – aussi bien le gouvernement israélien que l’Autorité palestinienne. Déjà, ces derniers mois, des dizaines d’autres tentatives équivalentes avaient échoué, grâce notamment à la coopération sécuritaire existante entre l’armée israélienne et les forces de sécurité palestiniennes. Au stade actuel, nous ne pouvons qu’espérer que ces jeunes seront retrouvés vite, sains et saufs, et nous nous associons aux angoisses de leurs familles et de tout le peuple israélien.Dans notre précédente Newsletter, nous faisions part des nombreux incidents qui se multipliaient sur le terrain. Depuis, le climat s’est alourdi. Dans les prisons israéliennes, des dizaines de prisonniers palestiniens, placés en détention administrative et toujours dans l’attente d’un jugement, poursuivent une grève de la faim dans l’indifférence quasi générale ; beaucoup d’entre eux sont hospitalisés, et le gouvernement vient de faire passer en première lecture à la Knesset une loi autorisant leur alimentation de force.Faut-il attendre que d’autres étincelles embrasent la région pour que les dirigeants européens et américains comprennent qu’ils doivent prendre une initiative politique, même si d’autres dossiers sur la scène internationale leur semblent plus préoccupants ?

Conscient du risque d’immobilisme qui guette Israël, JCall a lancé un appel aux dirigeants européens, leur demandant de proposer, conjointement avec les dirigeants américains, un accord-cadre pour la paix entre Israéliens et Palestiniens. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez signer et faire signer cet appel sur le site Internet de JCall: http://fr.jcall.eu/actualites/appel-aux-dirigeants-europeens-pour-presenter-avec-les-etats-unis-un-accord-cadre.

Il est indispensable de continuer à nous mobiliser, ici comme en Israël, afin que la voix de la raison se fasse entendre. Le mardi 24 juin à 20h30, nous organisons une réunion publique à la mairie du 10ème arrondissement de Paris (72 rue du faubourg St Martin, métro Château d’Eau) sur le thème: «La communauté internationale peut-elle sauver la solution à deux États?». Vous pourrez y rencontrer:
– Elie Barnavi, historien et ancien ambassadeur d’Israël en France,
– Alain Finkielkraut (qui fait partie des signataires de notre appel),
– Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères.

http://fr.jcall.eu/evenements/reunion-a-la-mairie-du-10-eme-arrondissement

 

Aidez-nous à lutter contre l’apathie et le scepticisme ambiant. Rejoignez-nous et donnez-nous les moyens de développer notre action.

http://fr.jcall.eu/adhesion
Le contenu de notre site se renouvelle régulièrement. N’hésitez pas à le visiter, à le faire connaître autour de vous et à commenter nos publications !

http://www.jcall.eu/

Laisser un commentaire