Ce sont des Israéliens (si l’on excepte le cas particulier des habitants arabes de Jérusalem-est, qui dans le cadre d’un accord de paix acquerront le statut de citoyens de l’État palestinien) au même titre que leurs concitoyens juifs, bien que la traduction concrète de cette égalité juridique soit parfois sujette à caution et nécessite une vigilance permanente tant au plan de la défense des droits humains qu’au plan de la justice sociale. La création d’un État qui assumera un projet national palestinien aux côtés de l’État d’Israël, et coexistera pacifiquement avec celui-ci, devrait permettre de résorber progressivement des tensions qui sont apparues au cours des décennies écoulées entre Israéliens juifs et Israéliens arabes.

Posted in: D. Assurer la paix, favoriser la coexistence