Certains d’entre nous se définissent comme sionistes et d’autres pas, mais nous reconnaissons tous dans le sionisme un mouvement d’émancipation nationale, et dans la création de l’État d’Israël l’exercice par le peuple juif du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Nous considérons par ailleurs que ce droit inaliénable doit être reconnu également au peuple palestinien, sans que cela affecte en quoi que ce soit les droits des Israéliens.

Posted in: B. JCall, les Juifs et Israël