Il n’existe pas de solution miracle, et la paix (dont l’absence d’attentats est un des éléments essentiels) ne s’édifiera que dans le long terme, suite à un accord entre les représentants des deux peuples. Cela dit, on constate que l’Autorité palestinienne a globalement respecté les accords de sécurité conclus avec Israël, et qu’elle a empêché l’action des organisations terroristes dans les territoires placés sous son contrôle. Cela résulte du principe de réciprocité dans les accords israélo-palestiniens, aussi partiels et fragiles que soient ceux-ci. Cela résulte aussi de l’intérêt qu’a un régime palestinien à assurer l’ordre et la stabilité en son sein. La même logique pourra s’appliquer à l’avenir, et de manière bien plus forte, lorsque Israéliens et Palestiniens seront parvenus à un véritable accord de paix se traduisant par la création d’un État palestinien. 

Posted in: D. Assurer la paix, favoriser la coexistence