Parce qu’un État unique serait une création artificielle, qui ne tiendrait pas longtemps et s’achèverait dans un bain de sang. Tout, ou presque, sépare les deux peuples: l’histoire, la religion, la culture, la langue, etc. Chacun des deux peuples aspire à l’indépendance. Après des décennies d’affrontements, comment imaginer qu’ils accepteraient un État unique alors que des peuples qui ont infiniment plus en commun – les Tchèques et les Slovaques, ou les Serbes et les Croates – s’y sont refusés? Qui plus est, les disparités socio-professionnelles sont telles que dans un État unique les Arabes seraient immanquablement relégués à un statut inférieur, créant ainsi une situation explosive. En conclusion, l’État unique n’est pas seulement une fausse bonne idée: c’est un leurre qui risque de conduire à des affrontements sans fin. 

Posted in: C. La paix est urgente, et elle est possible