Tout indique que nos positions fondamentales sont partagées par un grand nombre de citoyens juifs européens. Mais certains redoutent qu’une critique de la politique du gouvernement israélien ne fasse le jeu des campagnes qui nient le droit d’Israël à exister. En ouvrant le débat, nous montrons qu’il est possible de défendre les intérêts vitaux de l’État d’Israël sans verser pour autant dans un suivisme aveugle envers la politique de son gouvernement. 

Posted in: B. JCall, les Juifs et Israël