A leur place, non; à leurs côtés, oui. Si la décision ultime appartient au peuple souverain d’Israël, la solidarité des Juifs de Diaspora leur impose d’œuvrer pour que cette décision soit la bonne. Lorsque les Israéliens sont dans l’impasse, Juifs et amis d’Israël doivent le leur dire.

Posted in: B. JCall, les Juifs et Israël