L’idéologie islamiste du Hamas, ses incitations permanentes à la haine antijuive et son comportement agressif envers Israël sont inacceptables. Cependant, Israël a déjà négocié de manière indirecte avec le Hamas – par exemple, plusieurs cessez-le-feu à Gaza et la libération de Gilad Shalit. En tout état de cause, une représentation palestinienne qui reconnaît le droit d’Israël à l’existence, renonce au terrorisme et confirme les accords passés constitue pour Israël un préalable à toute négociation sur la fin du conflit. 

Posted in: D. Assurer la paix, favoriser la coexistence