S. Pérès: Rassembler les différents camps palestiniens «serait une bonne idée»

Interviewé dans les studios d’i24news, Shimon Pérès, président sortant israélien, a estimé que «rassembler les différents camps palestiniens» était en principe «une bonne idée». Cette position tranche avec celle du premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, qui rejette de son côté la réconciliation Hamas-Fatah. Shimon Pérès a également dénoncé l’effet «boomerang» du terrorisme dans le monde arabe, citant comme exemples l’offensive djihadiste en cours en Irak et les événements qui secouent le Moyen-Orient.

 

«Le terrorisme est devenu un boomerang dans le monde arabe», a affirmé Shimon Pérès. «L’Irak, la Libye, le Yemen, la Syrie et d’autres sont en train de subir les conséquences destructrices du terrorisme», a indiqué le président sortant.

Le Hamas, basé à Gaza, «n’a également rien à gagner par la voie du terrorisme», a-t-il ajouté. «Le Hamas doit dire non au terrorisme. La population de Gaza est si pauvre, pourquoi le Hamas dépense-t-il tant d’argent dans les armes?», a demandé Shimon Pérès.

«Israël s’est retiré de Gaza, ils sont maintenant libres et indépendants, pourquoi continuent-ils à nous tirer dessus ? Que veulent-ils ?», a ajouté le président.

Plus tôt cette semaine, Shimon Pérès a déclaré au président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, alors que les deux dirigeants étaient réunis au Vatican: «Vous ne pouvez pas mélanger le feu et l’eau dans le même verre». «Je pense qu’il a compris», a confié M. Pérès.

Retrouvez l’intégralité de l’interview exclusive du président israélien Shimon Pérès sur i24news

Laisser un commentaire