Combattre le terrorisme et combattre l’occupation

Ron Huldai, le maire de Tel Aviv, a déclaré à la radio israélienne, après avoir fermement condamné l’attentat du 8 juin: «On ne peut pas maintenir des gens sous occupation et espérer qu’ils penseront que tout va bien».

Ce propos lui a valu des attaques que Arié Avidor a résumé en ces termes sur sa page Facebook: «Pour nos va-t-en-guerre diasporiques, Ron Huldai, maire de Tel Aviv, général de brigade aérienne de réserve, pilote de chasse qui a pris part à toutes les guerres d’Israël depuis 1967, est devenu un traître qui “justifie les barbares ”.»

Peut-on combattre à la fois le terrorisme et l’occupation? Non seulement on le peut, mais on le doit. L’un et l’autre menacent la sécurité d’Israël.

(Illustration: la mairie de Tel Aviv éclairée aux couleurs du drapeau national, mise en ligne par Ron Huldai sur sa page Facebook le 8 juin au soir.)

Laisser un commentaire