Chalom, Shimon Pérès!

par Michel Kichka

Chalom en hébreu c’est Bonjour mais aussi Adieu. La traduction de Chalom est Paix. Dire «Chalom Shimon Pérès», c’est lui rendre un double hommage: lui dire Adieu, et le remercier d’avoir voué sa vie à la Paix, à la rêver, à l’imaginer, à la promouvoir et à essayer de la construire.

Pérès est le symbole de l’optimisme envers et contre tout, envers et contre tous. Ne jamais perdre espoir, ne jamais baisser les bras, ne jamais céder au défaitisme, ne jamais se contenter de ce qu’offre le temps présent, vivre en avance sur son temps, voir à long terme, penser aux générations à venir, à l’avenir en prenant le passé comme passé et le futur comme projet.

Il méritait de voir la paix de son vivant mais considérait qu’il avait quand même vu la paix avec l’Egypte et avec la Jordanie. La paix avec les Palestiniens étant encore à venir.

Il y a 13 ans, pour l’anniversaire de ses 80 ans, son cabinet m’avait commandé sa caricature entouré des personnalités qu’il affectionnait particulièrement. Dans la liste figuraient Théodore Herzl, David Ben Gourion, Berl Katznelson, Moshé Dayan, Mahatma Gandhi, Martin Luther King Jr, Léon Tolstoi, De Gaulle, Barbara Streisand et la Princesse Diana. Je le lui ai offert lors d’une grande fête en présence de Bill Clinton et de Mikhail Gorbatchev.

Quelques jours plus tard je recevais un mot de remerciement écrit de sa main.

Laisser un commentaire